Envoyez à un ami

Votre nom *

Votre courriel *

Le nom de votre ami *

Le courriel de votre ami *

Message

1

La majorité des personnes possèdent les connaissances et les habiletés pour vendre elles-mêmes leur propriété.

2

Le courtier immobilier ne touche aucune rémunération tant que la propriété n’est pas vendue.

3

En vente privée, le propriétaire vendeur est le seul à assumer tous les coûts que pourrait engendrer une poursuite judiciaire concernant certaines erreurs et omissions.

4

Le prix de vente d’une propriété se fixe en vérifiant seulement le prix de vente des propriétés similaires du même quartier.

5

En moyenne, on doit compter un investissement de temps d’environ 5 h pour vendre une propriété.

6

En vendant seul votre propriété, vous laissez entrer n’importe qui chez-vous, sans connaître la véritable intention des visiteurs.

7

En vendant seul votre propriété, vous vous privez d’un grand nombre de clients potentiels qui désirent faire affaires avec un courtier immobilier.

8

En vendant seul votre propriété, l’acheteur ne peut pas faire pression sur vous afin de faire baisser le prix de vente de votre propriété.

9

Après avoir fait une promesse d’achat, l’acheteur peut l’annuler à tout moment.

10

La plupart du temps, les équipements tels que la fournaise, le chauffe-eau ou le système d’alarme sont inclus.

11

Seulement quelques questions suffisent pour qualifier votre acheteur en vente privée.

12

Le courtier immobilier a le devoir et la responsabilité professionnelle de vérifier non seulement les titres ou l’identité du vendeur, mais aussi toutes les informations qu’il diffuse.

13

Les documents utilisés par les entreprises offrant des services d’accompagnement à la vente sont-ils les mêmes que les formulaires obligatoires dont se servent les courtiers immobiliers ?